FESTIVAL LAFI-BALA 2009 (du 25 au 28 juin) Massage conté

Je suis de la caste des forgerons (personnage mythique de la société traditionnelle africaine, maitrisant le feu et le fer, domptant les trois éléments de la vie que sont l’air, l’eau et le vent, il est le lien entre le ciel et la terre, le lien entre l’au-delà, l’esprit des anciens et la société…)

Comme tous les enfants BAMBA, j’ai passé une bonne partie de mon enfance et de ma vie dans la forge familiale à transformer le fer, à observer mon père, mes oncles et tantes dispenser des soins à qui en avait besoin.

J’ai été initié au massage par mon père qui guérissait les entorses, luxations et divers accidents articulaires, c’est lui aussi qui m’a initié au conte qu’il nous racontait chaque soir une fois que nous avions été sages, connaissant parfaitement leçons et prières… Ayant perdu mon père très jeune, ces deux pratiques sont une sorte de communion avec lui,  comme si mon initiation continuait…

Il y a  eu plusieurs expériences dans la pratique du massage et du conte, le plus souvent un conteur raconte et une autre personne  masse à coté…

Depuis quelque temps j’essaye de combiner ces deux pratiques  » massage et conte  » ou « conte et massage » c’est à celui qui reçoit qui décide, vous aviez été nombreux à essayer ce nouveau concept, n’hésitez pas à me donner vos impressions et vos sentiments cela me permettra d’améliorer ce que je propose. Alors à vos claviers…

Merci d’avance !

Une réponse à “FESTIVAL LAFI-BALA 2009 (du 25 au 28 juin) Massage conté”

  1. nicolas dit :

    Tout était présent, une petite musique, du beurre de karité, une position confortable, un massage agréable et puis soudain et inattendu un conte vient s’installer dans la séance. Je décollais tout juste et me voilà en plein voyage entre le réel et l’imaginaire.
    merci

Laisser un commentaire